Maribor

Dès hier nous avons quitté les zones autrichiennes touristiques avec leurs campings à 50€ la nuit où l’on est les uns sur les autres et leurs joyeuses soirées karaoké… Nous sommes hier soir dans un petit camping bien calme comme on les aime et providentiellement situé pour nous “sauver” de l’orage !
La brume monte de la Drave toute proche et nous enrobe alors que nous lisons un peu avant d’aller dormir…
Ce matin le ciel est bleu, nous sommes protégés des rayons matinaux par les collines alentour. Ici la Drave coule dans une vallée assez encaissée.
Nous partons de bonne heure vers 9h15 et après quelques km c’est le passage en Slovénie ! Nous retrouvons le vocabulaire de l’ex Yougoslavie que nous avons un peu appris en 2013…
Une route magnifique de la largeur d’une voiture, avec des passages non bitumés, ondule, monte et descend le long de la Drave, sur les bords de cette vallée toujours encaissée. C’est un bonheur pour les yeux mais pas facile pour les jambes. Nous avançons tout de même correctement.
Pique nique à un abri disposé à cet effet pour les cyclistes. Nous savourons de bons “bureks”  (feuilletés frits fourrés à la viande, au fromage, ou à l’inspiration du boulanger)  puis nouvelle pause pour notre premier café slovène. La cafetière est accueillante et réunit quelques mots d’anglais pour nous conseiller sur le parcours. Quant au prix, j’ai cru qu’elle n’avait compté qu’un seul café : 1.80€ les deux cafés, ça change de 2.20€ le café autrichien ! Les cafés ne sont pas servis sur un plateau brillant mais ça nous est bien égal !
L’après midi est plus plat mais très chaud : 35 degrés. Nous abordons un village après une côte, nous sommes bien chauds et les gourdes commencent à se vider. A une maison,  papa demande de l’eau et c’est une bonne idée : non seulement on nous remplit nos gourdes, mais on nous fait asseoir, on nous porte boissons fraîches et même des glaces ! Super rencontre éphémère et un aperçu de l’accueil slovène ! On ne peut rêver mieux.
Nous arrivons à Maribor vers 15h30, les petits ont bien pédalé puisque nous sommes assez tôt alors que nous avons 75km et 850m de dénivelé dans les jambes ! Le camping est sympa, avec toutes les commodités proches et propose même un frigo en libre service.
Lessive puis une nouvelle glace puis courses repas et dodo !
Demain repos, visite de Maribor.

  

 

Papi Alain
 
1 commentaire

1 Commentaire

Pomarède Marie-jeanne dit :

Vous nous faites envie…pour le décor! magnifique! pas pour les dénivelés…bravo, et les mines sont superbes Bises

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.