Alesso

 Aujourd’hui est une looongue journée !

Même si nous apercevons quelques étoiles hier soir au coucher, des averses orageuses éclatent régulièrement toute la nuit. Au réveil nous laissons passer un nouvel orage puis nous pouvons plier dans un sec relatif. 3km et c’est la frontière italienne ! Nous sommes alors au sommet de notre parcours du jour, altitude 850m.
Nous commençons à descendre doucement mais sûrement et, avec notre chargement, nous roulons vite et sans effort. C’est sans compter les averses orageuses qui ne cessent pas ce matin et il nous faut chercher un abri tous les 5km environ jusqu’au 25e km ! Nous essayons de descendre le plus possible pour nous éloigner de la montagne mais la progression est difficile…
En fin de matinée nous bénéficions d’un répit un peu plus long et nous en profitons pour faire 15km de plus, toujours à bonne allure sur cette pente descendante ! Puis de gros nuages menaçants et le tonnerre nous ramènent à la réalité… Il est 12h45 et une pancarte “trattoria” sur notre piste cyclable nous montre la voie vers une pause au chaud et au sec ! C’est effectivement un excellent choix puisque nous mangeons très simplement un plat de pâtes, un tiramisu et un café, comme à la maison ! Et le tout pour 36 euros eau et couverts compris, pour nous 4 !!
Nous repartons sous une éclaircie mais bientôt nous sommes pris sous un nouvel orage et nous trouvons refuge sous un pont d’autoroute  (photos). L’autoroute déverse des cataractes d’eau…
Un cycliste allemand qui circule dans l’autre sens se joint à nous et nous apprend que le vent a fait de gros dégâts plus bas vers Udine.
Nous repartons sous le soleil définitivement revenu cette fois et sur une piste cyclable absolument remarquable. Nous nous régalons, en légère descente toujours, sur l’ancienne voie ferrée qui enchaîne tunnels et ponts au dessus de la rivière. Des traces de la tempête toutefois avec parfois un arbre ou des pierres sur la voie. Nous filons bon train (c’est le cas de le dire) en descendant la vallée, quand un petit caillou sur la piste fait chuter Florian. Sa chute entraîne Kitou, mais plus de peur que de mal et seulement quelques égratignures au coude et genou.
Après une glace réparatrice, nous repartons en louant notre chance. Malheureusement la piste s’arrête  (il faudra revenir quand les travaux seront terminés !) Et nous faisons un détour pour éviter la grande route. Nous poursuivons en direction d’Alesso où se situe l’un des seuls camping des environs, au Lago di Cavazzo.
Entre demi tours pour s’abriter, crochet par le restaurant et autre détour, nous avons beaucoup de km au compteur aujourd’hui : 90km ! Mais les enfants “ne sont pas fatigués!”. Il faut dire que, partant de 850m d’altitude, nous sommes maintenant en fond de vallée à 200m. Mais l’étape aura quand même compté 700m de dénivelé positif !
Aujourd’hui nous avons passé les 1000km depuis notre départ de la maison !

Nous espérons une météo plus clémente pour notre dernier jour de vélo demain… en attendant, nous voyons les étoiles ce soir !

Papi Alain
 
1 commentaire

1 Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.