Koprukoy-Accident

Nous quittons Erzurum en commençant par un col au-dessus de 2000m à proximité de la station de ski. Puis nous prenons une route secondaire qui chemine agréablement le long du ruisseau et de la voie ferrée, au pied des montagnes. Nous pique-niquons dans un parc à Pasinler. C’est dimanche, il y a beaucoup de monde qui passe la journée au parc avec les théières à bois et les barbecues !

Nous prenons notre rituel thé/café, le cafetier nous les offre ! Puis nous achetons de l’eau pour compléter les gourdes (l’eau du robinet n’est officiellement pas potable en Turquie mais celles des très nombreuses fontaines, oui) et l’épicier nous offre 4 cocas !

Nous poursuivons vent de travers. Quelques km avant notre destination du jour, un bruit suspect demande un arrêt. Pendant le ralentissement, Florian et Christine se retrouvent d’un coup par terre, tête la première, sans raison apparente. Florian n’a rien mais Christine a plusieurs dents cassées. Nous repartons vers le village pour trouver un médecin et c’est un hôpital improbable ici en pleine campagne que nous trouvons à quelques centaines de mètres de l’accident ! Christine est transférée en ambulance jusqu’à l’hôpital d’Erzurum d’où nous sommes partis ce matin. Elle est prise en charge rapidement mais est transférée 2 fois d’hôpital pour finir au CHU. Plusieurs examens sont faits, radios, tomographies. Une grande incisive qui a été expulsée sur le choc et que Christine a ramassée lui est ré implantée. Puis Christine passe la nuit à l’hôtel à Erzurum.

Pendant ce temps les hommes restés sur place trouvent un beau bivouac dans une nouvelle aire de pique-nique. Nos voisins de banc nous offrent grillades puis thé ! L’endroit est idéal pour passer la nuit avec eau courante et WC.

Ce matin Christine subit à nouveau de longs soins dentaires à l’hôpital, qui permettent de combler les trous laissés par les morceaux de dents fracturés. Elle retrouve un sourire et peut sortir de l’hôpital ! Elle nous rejoint en taxi vers 15h. Nous sommes à nouveau réunis et pouvons poursuivre le voyage !

Nous pouvons remercier les soignants turcs (bien que les échanges ne soient pas toujours faciles en raison de la langue) et l’assistance de l’assurance qui nous a bien aidés.

Köprükoy - Strava

58.4 km

310.7 m

21.9 km/h

Kitou & Rémi
 
10 commentaires

10 Commentaires

Thierry dit :

Comment allez-vous ?
Mais que s’est il passé ???
Apparemment, kitou a été capable de réparti. Mais le choc doit laisser des séquelles ?
Bon courage, et toutes nos pensées vous accompagnent.
Bises.

Kitou & Rémi dit :

Aucune idée de ce qui s’est passé, mais ce qui compte c’est que la route continue avec de nouvelles dents et un fil pour les tenir provisoirement, comme les bagues des ados, ça rajeunit!
Côté séquelles, reste certainement encore un trop plein d’émotions à sortir – tu me connais – donc on peut dire que tout va bien! Bisous

M.F PONTIER dit :

je suis sûre que le beau sourire de Kitou est toujours là mais peut-être des “bleus” sont apparus… Vous pouvez continuer tous les 4 c’est super! bonne continuation; Bisous à tous les 4

Kitou & Rémi dit :

Alors, le sourire est actuellement un peu inhabituel, mais il est possible!!! Merci pour ton message. Bisous!

Françoise et Gérard GALLAND dit :

Douces pensées pour Christine après cet accident ! on espère que tu vas mieux ??? bisous

Pomarède Marie-jeanne dit :

J’ai été très triste en lisant le message ce matin, j’imaginais votre détresse à ce moment-là! Heureusement vous avez été bien secourus, Kitou a gardé son sang-froid pour récupérer ce qui pouvait l’être, c’est un imprévu dont vous vous seriez bien passés…mais c’est la vie!!! Je (je parle au singulier car André n’est pas là à l’instant), fais une bise particulière à Florian, et nous vous embrassons très fort tous les quatre. Bon courage Kitou.

Gerard Turpin dit :

Aie aie. Et pas d’identification de la cause de cette chute sérieuse? Pauvre Christine, les dents ça fait mal! Les soignants semblent s’être donnés beaucoup de mal pour réparer les dégâts. Courage Christine et retrouve vite moral et beau sourire: tu as trois hommes soudés autour de toi, ça compte! Amitiés chaleureuses à tous les 4

Kitou & Rémi dit :

Merci Gérard, dans mon malheur j’ai eu la grande chance de ne pas avoir du tout mal aux dents!!! Va comprendre .. Merci pour ton message et tous les précédents! Bises. Christine

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.