Vardzia

Nous sommes donc en Georgie et pas mal de choses changent avec le passage de la frontière : une heure de décalage supplémentaire (donc 2h avec la France maintenant) ; la religion majoritaire ici est le christianisme orthodoxe ; on retrouve de la charcuterie de porc dans les magasins (ce qui va améliorer nos pique-niques) et le plaisir de déguster une bière fraîche ; la monnaie change évidemment ; la langue bien sûr. Mais aussi la météo car nous sommes ici à la fois plus bas en altitude (1200m ce soir) et davantage soumis au flux des averses ; les paysages vraiment très différents (vous verrez les photos dès que nous aurons un peu plus de réseau) ; les commerces puisque pour l’instant nous n’avons vu aucune supérette mais seulement des épiceries (la mamie à la caisse ce matin faisait son compte avec un boulier, première fois de ma vie que je vois ça !), etc !

Ce matin au réveil c’est la grosse pluie. Le temps de nous préparer et le soleil est revenu ! Un temps idéal sur une route idéale : nous descendons la vallée dans un paysage superbe vent dans le dos ! A la forteresse, nous obliquons vers la ville troglodytique de Vardzia (en fond de vallée, demi tour demain !). L’après-midi l’instabilité revient, les averses menacent mais pas de grosse précipitation pour l’instant. Nous pouvons visiter au sec l’immense cité abandonnée en face de laquelle nous bivouaquons en compagnie de quelques campings cars.

Nous sommes plus sereins ce soir qu’hier où le temps filait (décalage horaire + frontière) et nous avancions dans ce nouveau pays sans argent local ni point de chute pour la nuit…

Vardzia - Strava

41.95 km

324.8 m

22 km/h

Kitou & Rémi
 
0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.