Des nouvelles des dents de Kitou

Au moment de l’accident, les dentistes turcs ont re implanté une incisive de Kitou et posé une attelle pour la soutenir – bagues et fil provisoires reliant les dents du haut. Leur conseil était de faire retirer cette attelle 2 semaines après la pose.

2 semaines plus tard, rdv chez le dentiste à Tbilissi qui n’intervient pas et conseille d’attendre 2 semaines supplémentaires. Cela nous menait à ce week-end.

Nous nous étions donc débrouillés pour être dans une ville assez importante (Ventspils, 40 000 habitants) dotée de plusieurs cabinets de dentistes. Malheureusement impossible de prendre rdv à l’avance, les secrétaires médicales refusant de parler anglais au téléphone. Jeudi après-midi directement sur place, la secrétaire du 1er cabinet où nous nous rendons se montre infecte et refuse de lever le petit doigt. Au 2e cabinet, nous trouvons une meilleure oreille. Le médecin sort de sa salle de travail et prend conseil auprès d’une collègue. Il ne peut pas nous traiter lui-même mais nous conseille d’attendre de rentrer à la maison pour enlever cette attelle. Même son de cloche auprès de notre dentiste verfeillois habituel. Les bagues resteront donc en place encore quelques semaines !

Côté sensations, cela revient progressivement à la normale même si les dents touchées restent plus sensibles. Le brossage est à nouveau possible. Une retouche esthétique sera également à prévoir à notre retour à la maison.

Kitou & Rémi
 
2 commentaires

2 Commentaires

Jean-Luc et Chantal dit :

Bonjour à tous !
Que de péripéties !
Au cas où je l’aurais oublié, nous vous remercions pour la belle carte de Turquie. Les paysages ont bien changé depuis !
Après les fraises, avez-vous goûté au poisson ? Il doit bien y en avoir du frais dans la région et cela doit mieux convenir à Kitou.
Sur ces pensées gourmandes, je vous souhaite de très belles étapes à venir, plus paisibles que celles du Tour de France.
Ceci dit, vous mériteriez les honneurs !

mag et gg dit :

Merci pour la carte.
quels péripéties, ma pauvre kitou, j’espere que tu ne souffres pas de trop. bisous à tous les 4 mag

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.