10 août – Gohren

La nuit est fraîche et il ne fait que 12 degrés vers 6h45 quand nous quittons.le camping. Direction le port via la boulangerie où nous achetons notre petit déjeuner. Nous sommes loin d’être les seuls cyclistes à embarquer sur ce même ferry qui nous a amenés sur l’île il y a 3 jours depuis Koge. Le soleil brille et après une traversée agréable nous sommes vers 11h30 en Allemagne, à Sassnitz. Cette région est touristique et c’est un choc pour nous qui venons de la calme Bornholm. Les stations balnéaires se succèdent, il y a de la circulation… Heureusement nous suivons l’itinéraire “Ostseeradweg”, en français Véloroute de la mer Baltique, qui nous fait prendre pistes cyclables et chemins.
Nous allons pouvoir retrouver notre petit expresso de 13 h qui nous manquait au Danemark (les rares cafés ne servent souvent que du café filtre… On le trouve d’ailleurs parfois gratuitement à l’entrée des supermarchés, nous en avons profité une fois). Retour aussi à l’euro.
Nous pique niquons à des jeux d’enfants en bord de plage puis nous bouclons nos 25km vers 15h à Gohren. Les 5 étoiles du camping effraient notre carte bleue mais tout compte fait ce n’est pas si déraisonnable (comparé au Danemark où la vie, et spécialement les campings, sont chers). Nous pensions faire jour de repos demain, il n’y a de  place que pour cette nuit, et encore, en pente, collés aux voisins et aux sanitaires. Dire qu’hier nous pouvions nous mettre où bon nous semblait ! Et ici, ni cuisine ni salle commune ni table ni frigo… Mais des jeux d’enfants d’où on ne sort plus les enfants ! La promiscuité n’est pas si apparente car les tentes sont disséminées dans la forêt. Et puis nous avons la plage juste à côté, nous allons y piquer une tête vers 17h et l’eau est étonnamment bonne. Pendant la préparation du repas je dois négocier avec les vigiles qui tiquent devant mon réchaud à bois mais ça finit par être approuvé !
Demain nous traversons l’ile d’est en ouest et nous serons à l’autre bout, à Altefahr, où nous avons appelé pour réserver pour deux nuits.

Kitou & Rémi
 
1 commentaire

1 Commentaire

Pomarede dit :

Bon pédalage sur votre île…j’ai des problèmes avec les noms que je ne sais pas prononcer! Je ne peux pas arriver à croire que vos garçons se disputent…ce n’est pas possible,çà.
Avec un peu d’avance, mais nous comptons faire une virée demain, alors je souhaite un “Bon Anniversaire” à Kitou de la part d’André et moi-même! Bises à tous les quatre.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.