11 août – Mariendorf

Hier le soleil brille alors que nous partons, une belle journée s’annonce. Sur la piste cyclable, les enfants essaient de rattraper le train à vapeur qui circule sur l’île. Quelques km après la départ, nous sommes sur un chemin, il faut prendre un petit bac (une barque), à Moritzdorf. Quasiment à l’arrêt, Florian passe dans l’herbe, perd le contrôle de son vélo et tombe. Il se fait mal à l’épaule. Nous appelons le 112, l’ambulance arrive rapidement. Papa qui balbutie un peu d’allemand embarque avec Florian, direction l’hôpital de Bergen, à 25km.  Parcours avec les sirènes. Urgences, radio,clavicule cassée. Fin du vélo pour Florian. On lui pose une attelle. Aucun médecin ne parle anglais… Nous sortons de l’hôpital peu après midi. Il faut maintenant
1. Retrouver maman, Damien et les vélos
2. Trouver un hébergement pour la nuit et une solution pour y aller
3. Prendre une décision pour la suite des vacances.

1. Macif assistance finit par se décider à nous envoyer un taxi vers 14h30. J’aurais mieux fait de prendre le bus de 12h40 à Bergen qui arrivait à 13h20 à Baabe et finir ensuite les 2 ou 3km à pieds.  Mais j’espérais une décision plus rapide pour le taxi…
2. Maman à repéré un camping à 2km, le “naturcamingplatz alt-reddevitz”. Florian se tient d’une main sur le followme et nous pouvons y aller en vélo.
3. Après appel à notre médecin de famille, réflexion, consultation des possibilités de train (merci Adeline), nous pensons rester ici jusqu’à la fin du séjour, et prendre le train pour Berlin pour rentrer à Toulouse en train avec les billets que nous avons réservé pour le 21/8.
Florian s’habitue peu à peu à son attelle et son épaule douloureuse. C’était difficile hier soir de trouver une façon de passer de position assise à couchée mais ça semble résolu maintenant. Florian appelle quelques fois dans la nuit pour ouvrir/fermer son duvet ou changer de position mais sinon la nuit se passe bien.
Aujourd’hui il fait beau à nouveau. Nous allons voir comment organiser notre retour sur Berlin.

Kitou & Rémi
 
3 commentaires

3 Commentaires

Mimi dit :

Bon courage pour Florian, les enfants s’adaptent vite… Les jeunes se joignent à moi pour souhaiter bon anniversaire à Kitou pour le 12 Août.

Garrido dit :

Coucou de Capbreton
Ma lecture de votre périple se poursuit à l’océan, avant d’affronter les vagues !!! Florian est très courageux, un vrai sportif !!! Hugues fait du vélo, mais les pistes sont très encombrées 🙁 pas facile en cette saison …!
Gros biz
Marie

Pomarede dit :

Nous pensons beaucoup à Florian qui apprend à ne se servir que d’un bras…Allez, courage …Tu vas en trouver des astuces! Nous vous embrassons tous les quatre. Tatie

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.