6 et 7 août Koge – Copenhague – Koge – Bornholm – Ronne – Guljhem

6 août – Lever matinal pour la visite de Copenhague. Le temps de plier, petit déjeuner, laisser nos bagages à la réception du camping pour les reprendre le soir et laisser nos vélos à la gare (les grands parkings vélos sont complets, il nous faut laisser les nôtres à l’extérieur!), nous prenons le train pour Copenhague vers 10h et y sommes 45min plus tard.
Ça fait un “choc” de retrouver une vraie grande ville commerçante ! Depuis que nous sommes au Danemark, les villes que nous traversons sont un peu tristes. Très peu de commerces, pas de café, peu d’animation. Un supermarché discount ouvert tous les jours 8h-22h type Netto dans les villes un peu “grosses”.
Ici à Copenhague centre, c’est tout le contraire ! Je retiendrai surtout deux choses de la visite : le bon moment passé avec Maud à déjeuner ensemble, et le nombre incroyable de vélos partout dans les rues. Les italiens ont les scooters, les danois les vélos ! Certains propriétaires attachent bcp d’importance à leurs vélos, et certains sont superbes. Il y a une course au dépouillement et à la sobriété sur ces vélos haut de gamme : single speed, freins à tambours, tous accessoires de couleur assortie,etc.
De retour au camping vers 19h30, nous récupérons nos bagages, allons pique niquer sur la place centrale de Koge et attendons 22h l’heure d’ouverture du comptoir au port puis à partir de 23h l’heure d’embarquer.
Au comptoir nous passons un petit moment à nous faire rembourser le trop perçu par l’employé d’hier qui avait d’office compté les enfants dans la catégorie 12-15ans. Le ferry arrive vers 22h30, c’est le ballet des tracteurs qui débarquent les remorques des camions ayant fait la traversée. On peut enfin embarquer vers 23h30. Le ferry transporte essentiellement du fret et accessoirement des passagers pas très nombreux. Nous nous installons dans le dortoir où il y a des couchettes, bravo à Faergen la compagnie de ferries de cette belle initiative ! Les ferries vers la Corse feraient bien d’en prendre exemple, souvenir d’une nuit à dormir sur le pont avec Kitou sur nos matelas…
Aujourd’hui 7 août est une journée magnifique. Et longue. Réveil vers 5h30, débarquement à 6h. Une boulangerie ouverte en ville vend du lait, super, nous le faisons chauffer sur le réchaud dans un parc avec des jeux d’enfants. Il fait étonnamment bon, nous sommes bras nus, la journée s’annonce splendide. Après ce petit déjeuner, nous partons en suivant la véloroute qui ceinture l’île, très bien fléchée. Nous la quittons temporairement pour aller voir un point de vue, nous découvrons une superbe longue plage de sable en anse… Il est 9h, le soleil brille, nous sortons les maillots pour un plongeon dans l’eau transparente et fraîche mais baignable. Ragaillardis, nous poursuivons la magnifique route côtière qui traverse petits ports et fumeries à poisson, c’est extraordinaire. Déjà nous ne regrettons pas notre escapade ! La véloroute partiellement sur chemins est bosselée. Pique nique à la plage de Allinge puis nous faisons qques km de plus pour trouver une plage à l’eau sans algues pour passer l’après midi. C’est une petite crique, le sable descend longtemps en pente douce ce qui réchauffe l’eau, ce n’est pas la foule… Nous y restons plus de deux heures. Baignade pour tous, plusieurs fois pour les enfants. Difficile d’en repartir ! Il nous reste 10 km pour arriver au bivouac de ce soir, un peu au nord de Guljhem.
C’est un coin superbe au bord d’une plage de galets. Dîner sur la plage, c’est magique. Dommage, qques gouttes passent. Coucher des enfants, crevés, puis les parents restent quelque temps sur la plage avant de se mettre au lit, c’est bien mérité aujourd’hui. Ce soir l’averse est passée, le ciel est tout rosé et pour la première fois du séjour les manches longues ne sont pas nécessaires.

Kitou & Rémi
 
3 commentaires

3 Commentaires

Gérard Turpin dit :

Bonjour,
De retour de vacances je me précipite pour prendre connaissance de vos aventures, toujours aussi sympathiques… et assez humides semble-t-il. Il parait que ça pimente les randos.. c’est du moins ce que m’a dit gentiment (et sérieusement) mon épouse dans le Mont des Flandres sous pluie battante. Mais ici, canicule veut dire 38 ° … pas 23! Je vois que Damien se comporte maintenant en cyclo confirmé (50 km: presqu’une formalité!) et que Florian se défend vaillamment! Bonnes vacances à tous 4… en vous souhaitant tout de même une meilleur météo. Amitiés. G.

Pomarede dit :

Merci cent fois pour tous les détails du périple! Rémi, je me délecte…Nous sommes heureux avec vous…sauf peut-être pour l’eau, un peu trop froide pour moi!!! Quelle chance de pouvoir vous lire! Je suis réconciliée avec la technique.Nous vous embrassons. Tonton et Tatie

Pomarede dit :

C’est encore moi! J’imagine la joie de ma petite Maud! Quelle chance que vous ayez pu lui faire passer un si bon moment!Bon, je vais reregarder la carte! A plus

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.