29 juillet – Avèze

BPF : Le Caylar

Ce matin réveil vers 8h30. Damien va chercher le pain pour le petit déjeuner à l’épicerie du village et les croissants à l’accueil du camping. Nous sommes prêts vers 10h30, malgré la crise récurrente chaque jour et chaque année pour que Damien mette la crème solaire.
Le vent a bien faibli mais est toujours favorable. Nous dépassons “A fond”  quelques cyclistes amateurs qui ont eu l’audace de prendre la même route que nous !! Après quelques km se présente le 1er col du jour et c’est une agréable montée dans la fraîcheur matinale. La vue  depuis le sommet est très belle, on peut même imaginer voir la mer ! Puis nous sommes sur un plateau, le causse, une belle petite route pour rejoindre le beau village touristique de La Couvertoirade, cité de Templiers. Nous nous attendions à une forte affluence mais c’est tranquille. En saison il doit y avoir du monde ! On y trouve une table de pique nique à l’ombre, merci Osmand.
Nous prenons le café à Le Caylar, bpf et ville en plein festival du voyage lent, nous y croisons d’autres cyclistes ! Une super descente sur Vissec, arrêt robinet car il fait chaud, et belle remontée dans la chaleur avec vue sur le cirque de Navacelles. Maman quitte le t shirt, les hommes le casque (juste pour la montée), le soleil cogne ! Au sommet nous faisons le détour par le belvédère sur le cirque, Florian dit qu’il l’apprécie plus que quand nous sommes venus en voiture ! Tampon bpf et ce sont les derniers km avec une belle longue rapide descente sur Aveze (à côté du Vigan) ou nous sommes ce soir au camping municipal.
Arrivée un peu tard à 17h compte tenu du kilométrage (80km), du dénivelé (1100m) et de la mini grasse matinée. Les parents montent les tentes tandis que les enfants filent à la rivière. Puis tout le monde se trempe dans l’eau délicieusement fraîche. Il fait 32 degrés ici. Les paysages ont bien changé depuis Lacaune ! C’est le causse, les Cévennes et on se régale sur les petites routes. Personne ne se plaint des difficultés du parcours.
Demain nous poursuivons (on avait prévu repos mais comme on n’a pas pédalé samedi…) vers St Jean du Bruel : entrée des gorges de la Dourbie. Avec un joli col de 1000m/20km au programme de la matinée.

Papi Alain
 
0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.