Une journée de repos au camping, au calme, au bord de la piscine… La descente en ville pour les courses du jour et la remontée au camping sont les seuls efforts de la journée. En soirée, le food truck crêpes fournit un dessert apprécié pour les ados, tandis que le soleil couchant éclaire et magnifie les montagnes à l’horizon

BPF : Forcalquier

Départ 8h15 de notre camping tellement petit et calme que c’en est presque simplement un bivouac aménagé, et une très longue descente, très jolie jusqu’à Forcalquier, BPF. Nous y faisons les courses, il est à peine 10h30. Pour midi ce sera Pissaladière ! Avec un melon bio acheté à un stand de bord de route, et nous compléterons en chips et fruits à l’arrivée à Valensole. Une petite crevaison en route, une belle côte de 5km, et Valensole, l’autre plateau de la lavande (après le plateau d’Albion) est là, pour midi, 70km au compteur et 700m de dénivelé. Nous aurons eu toute la matinée un bon vent favorable, il va forcir dans l’après midi pour devenir un peu désagréable. Au camping : piscine, machine à laver, belle vue sur les Alpes et le village perché, idéal pour la journée de repos de demain !

Le parcours du jour est ici

Ce matin nous nous levons de bonne heure vers 7h pour profiter de la fraîcheur matinale. Départ vers 8h30, puis nous prenons directement la route qui remonte les Gorges de la Nesque. A cette heure ci un lundi matin la route est délicieusement vide, sauf quelques cyclistes que nous rattrapons. La route est lisse et roulante, le paysage magnifique, on se régale. En haut nous retrouvons un couple néo zélandais très sympa qui fait un voyage Londres – Nice à vélo en 3 mois et avec qui nous avons pas mal échangé hier soir.

Montée à Sault, pause café, nous sommes en avance pour notre petite étape de 45km lendemain de Ventoux (mais 800m de dénivelé tout de même). Nous montons sur le plateau d’Albion, perfides routes qui font mal aux jambes ! Nous arrivons vers midi à Revest du Bion (altitude 900m), petit camping municipal une étoile comme on les aime, avec tout ce qu’il faut : douches, ombre, calme et tables de pique nique ! Après midi détente et sieste !

Le parcours du jour est ici

BPF : Mont Ventoux

Reveil matinal ce matin ; nous accompagnons les enfants jusqu’à Bedoin (bonne montée tout de même) et ils filent au Ventoux par le côté réputé le plus rude ! Damien a pris une paire de sacoches pour le défi !

Pendant ce temps, les parents flânent à Bedoin, prennent un café, font les courses du midi et du soir, visitent la boutique de souvenirs cyclistes… Ici beaucoup d’activités tournées vers les nombreux candidats à l’ascension de ce sommet mythique !

Demain nous remontons les gorges de la nesque.

Le parcours du jour est ici

Une préparation et un départ en voyage cette année bien différents de l’an dernier. On revient à un format “classique”, c’est la routine, je me rends compte en dernière minute que j’ai un peu négligé la préparation des vélos. Et puis les enfants ont fait de tels progrès en un an de courses et entraînements cyclistes que désormais c’est eux qui promènent les parents !

Cela dit, c’est un départ à la fraîche à 7h ce matin après une courte nuit, les préparatifs hier soir se sont achevés tard – il faut dire que ma semaine de déplacement en Angleterre n’a pas aidé. Nous prenons la route de Toulouse, contrairement à notre habitude, pour cause de fermeture de la route du golf de Montrabe. Elle est déserte en ce samedi matin. Nous arrivons trop tôt à Matabiau, vers 8h, pour notre train à 8h45. A peine installés dans le train, il faut redescendre sur ordre des contrôleurs qui ferment notre voiture et font déplacer tous les passagers de la voiture 4 vers la voiture 10 ! La voiture 4 a un problème de porte… Nous partons de Toulouse avec 20 minutes de retard, pour un saut de puce vers Avignon avec correspondance à Nîmes – Florian s’étonne que notre trajet soit si court !

Malgré le retard, nous arrivons à prendre la correspondance à Nîmes, les deux trains s’enchaînent sur le même quai, super ! En revanche le TER est bien plein, beaucoup de vélos, le système de réservation obligatoire pour les vélos sur cette ligne ne fonctionne visiblement pas vraiment… La famille est répartie dans les différentes voitures.

Avignon, pique nique , café, et nous filons bonne allure dans la chaleur vent favorable vers Villes Sur Auzon, le Ventoux en toile de fond. Nous sommes contents de retrouver vers 16h30 le camping municipal où nous avions déjà séjourné. Un plouf dans la piscine (très chaude !), une glace et les courses au village, il faut reprendre notre routine en itinérance.

Demain les enfants montent au Ventoux, ils insistent pour le faire par Bedoin (j’avais prévu Sault le côté le plus facile, ils veulent gravir la face la plus dure ! Nous avons adapté les plans, du coup nous restons demain au même camping… Néanmoins Damien se tâte à monter avec une paire de sacoches, pour le style et pour l’avoir fait !!!)

Le parcours du jour : https://www.strava.com/activities/9502129385

Les garçons ont pris la fraîcheur en Bretagne avec Papy en prélude au voyage annuel avec les parents … Et ils risquent de la regretter dans très peu de temps …

Départ samedi 22 juillet pour compléter la carte des BPF … dans les Alpes du Sud !

Et oui, cette année, on restera en France, dans le Sud-Est. Nous partirons en train jusqu’à Avignon pour rejoindre rapidement le pied du Ventoux (et le sommet pour les plus valeureux) , le Verdon, poursuivre vers les hauteurs de Nice et Monaco, rentrer dans les terres vers le col de la Bonette (2800m), Barcelonette, Embrun, et terminer à Grenoble après quelques nouveaux cols à la liste des 100 cols. En tout cas, c’est le plan !

La suite dans les articles de l’année …

Quèsaco BPF? Cliquez ici

Pour les plus curieux, le parcours théorique sur openrunner est ici

Le film retraçant nos cinq mois de voyage de 2022 sera projeté en public le Mercredi 29 mars à Colomiers. Pour les toulousains, l’occasion de venir nous rencontrer !

Le film est aussi dispo sur Youtube :

Plus d’infos ci dessous :

Mardi 16 août, après presque 2 jours passés chez nos amis à Romans sur Isère, il est temps de reprendre le chemin de la maison ! D’abord une vingtaine de km jusqu’à la gare de Valence. Puis 2 trains : Valence – Avignon, Avignon – Nîmes (longue correspondance qui nous donne le temps d’aller voir les arènes bien nettoyées et la maison carrée), puis l’intercites final Nîmes – Toulouse. Quelques péripéties sur ce dernier tronçon occasionnent une heure de retard à l’arrivée, mais nous ne sommes guère pressés. Jean-Philippe nous fait la surprise de nous attendre à la descente du train ! Puis nous filons à travers un Toulouse désert puis la campagne, en direction de la maison. La nuit tombe, les lumières sont nécessaires ! A Verfeil tous les grands-parents sont là, nous dînons ensemble et savourons le plaisir des retrouvailles !

Nous avons franchi hier ce cap symbolique !

BPF : Servance

Ce matin il nous faut dire au revoir à toute la famille ! Mais pour Sébastien et Christelle, nous nous retrouverons dimanche chez le père de Sébastien à Romans sur Isère.

Nous repartons à l’envers sur la voie verte puis obliquons vers Rupt sur Moselotte avant de grimper sur la crête au col du mont des fourches 620m. La route serpente ensuite entre les étangs pour redescendre sur le col des croix 680m. Puis c’est la descente côté haute Saône, passage à la belle mairie de Servance (photo, BPF). Nous sommes sur les routes du tour de France, homme et femmes. Les villages sont décorés et les routes peintes aux noms des champions et championnes !

Nous nous dirigeons vers Belfort en passant par plancher les mines, pied de l’ascension de la planche des belles filles. Damien veut y monter, Rémi l’accompagne tandis que Kitou et Florian gardent les sacoches en bas au café ! C’est une montée difficile mais courte 6km. Les 200 derniers mètres sont redoutables avec leur pente à 20% !

Après la descente, il reste un vingtaine de km jusqu’au camping de Belfort. On aurait souhaité la route plus plate et le vent plus favorable ! On arrive vers 16h. Tout le monde est un peu fatigué, vivement ce soir qu’on se couche !!

Notre calendrier des jours à venir :

demain train belfort-lyon-grenoble, nuit chez Antoine et Patricia nos amis warmshower de Grenoble.

dimanche velo grenoble-romans sur Isère, nous y retrouvons la famille gachot et y restons jusqu’à mardi matin

mardi train romans – Valence – Avignon – Nîmes – Toulouse, arrivée à Toulouse vers 19h15 puis vélo pour rentrer à la maison !! La boucle sera bouclée !!

Derniers commentaires

Laisser un commentaire

Pour commenter, rendez vous au bas d’un article après avoir cliqué sur son titre  !

Articles classés par année

Connexion ou inscription

Vous pouvez vous inscrire pour recevoir des notifications par mail. (Même bouton que se connecter)

Se connecter

Réseaux sociaux

Suivez nous sur :

  • Instagram : @veloreveurs
  • Strava : Damien STEPHAN

Connexion

Se connecter